Les différents styles d’attachement

« La qualité fondamentale pour le parent ou l’éducateur est de savoir observer ». Maria Montessori

Nous avons vu dans l’article précédent sur l’attachement, que pour se sentir en sécurité, bébé a besoin de soins, de contacts et d’une proximité avec sa mère. Afin d’attirer son attention et de favoriser l’attachement, bébé va s’agripper, crier, pleurer, sourire, ou suivre le parent (stratégies dites « primaires ») et avec l’âge, les stratégies vont se diversifier. Plus bébé se sentira en sécurité, plus il prendra plaisir à explorer le monde.

Quand la mère réagit bien au comportement d’attachement de bébé, cette proximité, avec le temps, va se transformer en confiance et l’enfant n’aura plus besoin d’activer son système d’attachement. Durant l’enfance, la proximité et la disponibilité émotionnelle du cargiver (le donneur de soins) sera primordiale. A travers la disponibilité de sa mère, bébé va faire l’expérience de la sécurité.

Cependant, quand la mère ne répond pas aux attentes de bébé, celui-ci va se sentir menacé et en insécurité. Il va donc modifier son comportement en utilisant des stratégies dites « secondaires » afin de s’adapter quand la stratégie primaire ne fonctionne pas.

Les styles d’attachement 

Il y a 2 styles d’attachement : le sécure et l’insécure

  • le style d’attachement sécure : Tout va bien ! Bébé à confiance en sa figure d’attachement pour réguler ses émotions. Il sait que des personnes sont là pour l’aider. Il explore son environnement et ne s’occupe pas des personnes étrangères. Dès qu’il ressent une insécurité, il émet des signaux et la figure d’attachement arrive presque immédiatement pour le tranquilliser. Ces émotions négatives (angoisse, colère,…) sont régulées par la figure d’attachement.

Mais si bébé à des doutes sur la disponibilité de sa figure d’attachement envers lui, il va déclencher un style d’attachement dit « insécure ». Voici les troubles du plus fréquent au plus rare :

  • L’anxiété de séparation : l’enfant est angoissé quand les parents sont absents. C’est normal ! Parfois, l’enfant est limité dans sa capacité d’explorer le monde et il a peur (crèche, école), surtout les enfants hypersensibles (appelés également les « BABI » les « Bébés Aux Besoins Intenses » voir la vidéo ci-dessous, très rassurante pour les parents). La plupart des enfants ne sont pas à l’aise dans des situations nouvelles. Il est bien de vérifier si l’enfant est capable de surmonter l’anxiété sans sa figure d’attachement. Si cela persiste à l’âge adulte, on parlera plutôt de trouble anxieux généralisé.
  • L’attachement insécure : l’enfant n’a pas intégré que des personnes pouvais prendre soin de lui. Cela ne signifie pas que l’enfant se sent en insécurité auprès de ses proches, mais qu’il angoisse quand ils ne sont pas là ou qu’il doute de leur disponibilité. Il y en a 3 différents : l’évitant, l’ambivalent et le désorganisé.

Afin de vous aider à comprendre plus facilement, j’ai vous ai mis un exemple avec les différentes réactions possibles de l’enfant :

Ex. : les parents laissent leur enfant seul auprès de la nounou

  • Attachement sécure : L’enfant est un peu angoissé au moment du départ des parents, puis il est bien seul et il est content de revoir ses parents.
  • Attachement insécure ambivalent : Au moment du départ des parents l’enfant pleure, tape, mais s’accroche à eux. Puis l’enfant pleure davantage que les autres. Quand les parents viennent le rechercher, l’enfant est en colère, s’accroche à eux.
  • Attachement insécure évitant : Au moment du départ des parents, l’enfant les ignore, puis il ne réagit pas et ne coopère pas. Quand les parents viennent le chercher, il les ignore. L’enfant ne cherche pas à s’attacher. Il va se convaincre lui-même qu’il n’a pas besoin de ses parents.
  • Attachement insécure désorganisé : Au moment du départ des parents l’enfant à un comportement étrange, regarde partout, puis des comportements non adaptés apparaissent, il est incapable de se débrouiller tout seul. Il est perdu.  Quand les parents viennent le chercher, il présente un comportement incohérent.

Ces différents types d’attachement créent des liens nocifs entre l’enfant et les parents.

Pourquoi les enfants développent-ils des liens d’attachement insécures ?

Il y a plusieurs facteurs qui entrent en compte, comme le tempérament de l’enfant et ceux des parents. Des chercheurs ont quand même remarqué que :

  • Pour les enfants de type « ambivalent », les parents s’occupent d’eux en faisant autre chose durant le soin (téléphone, ménage,…) ou les parents sont lunatiques et changent d’humeur rapidement.
  • Pour les enfants de type « évitant », les parents sont généralement assez froids, pas très affectueux, ou un peu brutaux.
  • Pour les enfants de type « désorganisé », les liens sont complexes, les parents peuvent maltraiter l’enfant physiquement ou sexuellement.

Généralement, le type d’attachement reste à l’âge adulte…Par exemple, les personnes « borderline » sont très sensibles à l’abandon,  changent d’humeur souvent, sont très jalouses et colériques, elles ont généralement été des enfants de type ambivalent. Les personnes phobiques socialement ou les personnes froides et sans cœur ont été des enfants évitants/ détachés. Pour les enfants désorganisés, les troubles du comportement apparaissent souvent à l’adolescence, et peuvent devenir des personnes autoritaires qui imposent leur loi.

Dans le cas des enfants battus, ils enregistrent dans leur cerveau que les personnes qui prennent soin d’eux sont dangereuses et que l’amour est violent. L’enfant peut développer un comportement désorganisé qui, plus tard, entraînera un comportement d’adulte autoritaire voire violent à son tour.

  • Les troubles de l’attachement (rares)

Niveau de trouble très élevé. Même les enfants maltraités n’arrivent pas à ce niveau d’absence de lien d’attachement. Ce qui peut provoquer ce type de troubles de l’attachement est généralement l’abandon et la négligence. Les enfants vont de foyers en foyers. Ils  ne peuvent s’attacher à personne. Leur système d’attachement, biologiquement présent chez tout être humain, est détruit.

Il existe 2 types de troubles de l’attachement :

  • L’inhibé : L’enfant ne cherche plus d’aide car il a compris que quoi qu’il fasse personne ne viendra l’aider.
  • Le  désinhibé : l’enfant va vers tout le monde mais ne s’attache à personne. Il n’a pas peur des étrangers et considère ses parents comme des inconnus.

Pour ces personnes-là, peu de gens ont une influence sur eux.

Il faut bien comprendre que nous construisons notre personnalité en fonction de nos liens d’attachement. Si ceux-là sont défaillants, nous pouvons nous créer des problèmes mentaux.

Cependant, ne culpabilisez pas !  Même si vous avez tout fait pour créer un bon lien d’attachement avec votre enfant, il existe différents facteurs qui peuvent le fragiliser (l’adoption, la maladie, l’hospitalisation avant l’âge de 2 ans, une dépression post-partum, le décès d’un parent,…). Ce n’est pas parce que vous avez était défaillant quelque fois  que cela va entraîner systématiquement un attachement insécure chez votre enfant, rassurez-vous. Il faut que les comportements négatifs se répètent plusieurs fois dans le temps et sur plusieurs années.

Si vous observer des signes d’attachement insécure chez votre enfant, questionnez-vous sur votre lien d’attachement. Si vous vous inquiétez, n’hésitez pas à demander de l’aide auprès de professionnels.

Prenez soin de vous et de vos enfants !

Corinne

Source :

  • Notes de cours « Le développement socio-émotionnel » – Raphaële Miljkovitch

Photo : Pixabay

Vidéo sur le thème : les troubles de l’attachement, caractéristiques et dépistages.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s