Comment se libérer de ses boulets vibratoires par soi-même ?

Les 5 outils essentiels de l’apprenti sage

Bonjour mes chers apprentis,

Nous avons vu dans l’article 1 qu’il existe 2 façons de détacher nos boulets vibratoires :

  • de façon inconsciente :  c’est la Vie qui nous met face à des scènes de vie ou des maladies afin de nous faire prendre conscience des schémas de comportements répétitifs que nous devons changer pour évoluer.
  • et de façon consciente : nous choisissons de réaliser un travail sur nous-même afin de lâcher nos boulets qui nous empêchent d’être libres, de changer nos schémas comportementaux et de trouver la paix intérieure.

Les blessures du passé, nos fausses croyances, nos peurs, nous emprisonnent dans des schémas répétitifs d’échecs et de souffrances qui polluent tous les domaines de notre vie.

Nous avons vu dans l’article 2, les 2 types de catégories de boulets vibratoires :

  • Les anciens : ce sont les boulets acquis durant notre vie intra-utérine et notre enfance. Ils sont très ancrés et lourds. Il n’est pas évident de s’en défaire car ils font partie de notre personnalité. Sur ceux concernant les croyances limitantes (voir le schéma « Arborescence d’une croyance limitante » dans l’article « qu’est-ce qu’une croyance limitante ? »), ils correspondent aux racines vibratoires et aux croyances initiales.
  • Les récents : ce sont les boulets qui se sont accrochés à nos pieds durant notre adolescence et notre vie adulte. Sur le schéma « Arborescence d’une croyance limitante », ils correspondent aux ramifications. Il est plus facile d’agir sur eux bien que la racine vibratoire sera toujours présente.

Je vous avais parlé aussi des différents accompagnements possibles (thérapies/ médecines/ techniques) pour vous aider à retrouver un mieux-être et une vie épanouie. Ces thérapies agiront sur vos différentes structures énergétiques (physique, émotionnelle, mentale, spirituelle) et vous aideront à identifier et à lâcher vos boulets vibratoires.

Dans cet article, je vais vous indiquer 5 outils afin que vous puissiez agir par vous-même sur vos souffrances récentes. Comme je vous l’ai dit, pour les souffrances anciennes, il sera nécessaire de vous faire accompagner par un professionnel.

Voici 5 outils que j’ai personnellement expérimentés. J’ai pu observer de bons résultats sur mes clientes ainsi que sur moi-même.

1ère étape : Devenez observateur de vous-même. C’est-à-dire, devenez conscients de ce que vous pensez de vous-même et des autres, de vos émotions et de vos réactions :

  1. Identifiez la situation/l’événement qui vous fait souffrir
  2. Notez les émotions qui accompagnent cette situation
  3. Notez les pensées qui vous viennent à l’esprit
  4. Notez vos réactions

2ème étape : choisissez l’outil qui vous attire le plus.

Outil 1 : Les bonhommes allumettes

C’est un outil qui permet de se libérer de ses dépendances, de ses peurs ainsi que de ses attachements conscients et inconscients.

Outil 2 : Ho’oponopono

C’est un art de vivre hawaïen. Il est considéré comme une méthode ancestrale de pardon et de réconciliation.

Outil 3 : l’EFT (Emotional Freedom Technique)

C’est un outil de libération émotionnelle qui utilise les méridiens chinois. Il permet de déprogrammer certaines réactions émotionnelles. Vous pouvez l’utiliser même si vous ne connaissez pas les méridiens chinois. Avec un peu de pratique, cet outil pourra vous accompagner dans de nombreuses situations.

  • Sur ce sujet, je trouve les vidéos de Sarah Frachon très bien réalisées. Sur sa chaîne, vous trouverez beaucoup d’exemples de rondes, que vous pouvez adapter à votre problématique, voici le lien : https://www.youtube.com/user/sarahfrachon
  • Un livre simple et qui vous explique la technique : « Mieux vivre avec l’EFT, retrouvez équilibre et énergie avec les techniques de libération émotionnelle », de Jean-Michel Gurret.

Outils 4 : la reprogrammation des pensées négatives

Apprenez à reprogrammer vos pensées négatives en pensées positives ! Cela prendra du temps, mais c’est tout à fait possible. Toutefois, c’est un travail quotidien sur vos pensées et plus vous le ferez, plus cela deviendra automatique. Pour moi, en le faisant régulièrement, cela m’a pris moins d’1 an. L’exercice parait simple, mais il demande beaucoup de rigueur et de persévérance. Cependant, il fonctionne très bien. Le 1er mois est le plus difficile (les 1er résultats apparaîtront au bout de 21 jours) :

  • Dès que vous aurez une pensée négative, changer-la en pensée positive. Exemple : « Je suis nulle, je n’y arriverai pas » dire : « j’ai confiance, je vais y arriver ». « Dans ma vie, je n’ai jamais de chance », dire : « l’Univers veille sur moi, je crée ma chance ». « Je n’aime pas ma vie » dire : « j’aime ma vie et la Vie »,…
  • Entraînez-vous tous les jours à créer des pensées positives. Exemple : « Merci la vie », « Je vais de mieux en mieux », « J’ai confiance en moi et en l’Univers », « Je suis heureuse d’être sur Terre », « J’aime mon corps »,…

Outil 5 : la méthode TIPI (Technique d’Identification des Peurs Inconscientes)

C’est une méthode rapide et efficace, créée par Luc Nicon, qui agit sur les peurs et certains troubles (angoisse, phobie, stress, irritabilité,…). Elle permet de nous faire revivre, sensoriellement, ce qui a engendré une peur.

  • Livre de Luc Nicon : « La révolution TIPI, régulez vos émotions, dépassez vos blocages »
  • Vidéo sur le sujet qui vous explique tout et comment utiliser cette méthode : https://www.youtube.com/watch?v=VA_lzL4m0-c

Ce sont de bons outils pour commencer à travailler sur vous. Ils agissent essentiellement sur le domaine mental et émotionnel. Ils auront également des effets sur votre corps physique (libération de tensions, diminution de certaines douleurs) au fur et à mesure de vos prises de conscience. Il en existe d’autres, à vous de faire vos propres recherches.

Certains outils peuvent paraître très simples, comme dessiner ou tapoter ou répéter des phrases positives. La plupart des personnes pensent que pour que des outils fonctionnent, cela doit être compliqué ! C’est faux… car plus c’est compliqué, plus ça parle à votre mental. Ce qui n’est pas le but ici, puisque vous cherchez à lâcher-prise. C’est votre mental qui réclame le « compliqué », le « difficile », car ce sont des situations connues pour lui.

« La simplicité est la clé du bonheur dans le monde moderne » (Dalaï Lama).

N’hésitez pas à partager vos expériences !

Prenez soin de vous,

Corinne


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s