L’amour, le couple et la sexualité

Affiche colloque

Bonjour mes chers apprentis,

Voici un autre article issu du colloque « Amour, Couple & Idéaux, appliqué à la santé« . L’intervenant, Alain Héril, psychanalyste, sexothérapeute, formateur et écrivain, nous a parlé de l’amour, de la sexualité et du fait de s’offrir à l’autre dans sa vulnérabilité.

La rencontre sexuelle

Cette rencontre se fait avec l’autre, mais d’abord avec soi-même. En amont de l’acte sexuel, il y a :

  • notre désir
  • notre inconscient
  • nos fantasmes
  • nos projections
  • le transgénérationnel

Pour que cette rencontre se fasse dans les meilleures conditions, il est nécessaire de faire un retour sur Soi : comment êtes-vous avec vous-même ? Quel est votre rapport au désir ?

Il y a 3 dimensions dans le désir :

  • Etre désirant : avez-vous besoin de l’autre pour exister ? Cette notion renvoie au fait d’avoir un narcissisme suffisant, c’est-à-dire que nous n’avons pas besoin de l’autre pour valider notre valeur. Sinon, nous demandons à l’autre de nous faire exister, cela s’appelle la dépendance.
  • Etre désiré : comment acceptez-vous d’être désiré ? Que provoquez-vous chez l’autre ? Cela nous ramène à l’image de soi, à notre enfance, notre éducation et le transgénérationnel.
  • Etre désirable : comment vous présentez-vous aux autres ? Quelle image donnez-vous aux autres ?

Les 3 sexualités primordiales

Alain Héril nous a parlé également des différentes dimensions de la sexualité et de notre rapport à notre partenaire à travers les 3 sexualités primordiales : la sexualité biologique, psychologique et philosophique.

  • La sexualité biologique : le socle c’est la biologie (voir l’article sur la bio-logique du couple). Elle est constituée par l’attirance érotique et les besoins inconscients de procréation. Le projet inconscient du couple c’est de devenir parent. C’est une sexualité pulsionnelle, lieu des projections fantasmatiques. L’autre est un support à nos projections désirantes. C’est une sexualité qui agit. Le corps est au centre des ébats. Elle fait appel à la séduction, au charme, à l’impact du corps, au regard, à la certitude et au temps présent.

Après ce choc érotique, le couple entre dans une autre sphère de la sexualité :

  • La sexualité psychologique : nous avons besoin de relations, d’échange, de compréhension et de construction. C’est une sexualité liée inconsciemment aux modèles parentaux, lieu de l’affirmation narcissique. Nous construisons notre couple en adhésion ou en opposition au couple parental. L’autre sert de résolution à ses traumas infantiles. C’est une sexualité qui se pense. La pensée gouverne les sens. Elle fait appelle à la conscience, à la réflexion, au temps futur, à la recherche de l’orgasme.

Puis le couple atteint une autre dimension dans sa sexualité :

  • la sexualité philosophique : elle est faite de recherche de sens, de vibration, de mystère, de désir. C’est une sexualité liée à une dimension spirituelle de la relation, lieu de l’affirmation des synchronicités inconscientes. L’amour est invité. L’autre est un partenaire de construction. C’est une sexualité qui se ressent. Elle amène à la poésie, au délitement de l’ego, à la distance intime, à l’acceptation d’une vulnérabilité partagée. C’est l’Amour qui nous crée… « Pour aimer, il faut être vulnérable » Alan Gratch.

Le sens de la relation et l’amour

L’amour fait peur. Pour aimer, il faut faire confiance à l’autre, à la relation et à plus grand que la relation.

Dans le couple, il y aura toujours des hauts et des bas, ils dialoguent entre eux et au milieu il y a le cœur. Si le couple est dans le cœur, il surmontera toutes les épreuves. Si le couple est dans l’ego, il se détruira.

Dans le couple, le partenaire accompagne l’autre : « Je chemine avec toi, même sans savoir où nous allons, mais je suis là ».

Vous êtes-vous déjà posé ces questions : Quel sens donnez-vous à votre relation ? Pourquoi être en couple avec lui/ elle ? A quoi vous attendez-vous en étant en couple ?

Selon Héril, une séparation n’est pas un échec. Elle a un sens. Dans le couple, les attentes et les désirs de chacun changent avec le temps. N’oubliez pas que vos modèles parentaux jouent énormément sur votre couple. Communiquer avec son/sa partenaire est essentiel.

Pour une poétique de l’aventure sexuelle

Faire l’amour c’est offrir sa vulnérabilité à l’autre. Accepter d’être fragile et nu corporellement et psychiquement sous le regard de l’autre. Etre curieux de l’autre constamment. Entrer dans un monde de sensations neuf et bouleversant. Considérer la sexualité comme un mystère qui ne pourra jamais se résoudre…

L’Amour nous dépasse.

Prenez soin de vous et de votre couple,

Corinne

Sources :


2 réflexions sur “L’amour, le couple et la sexualité

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s