La puissance des mots

« L’amour est le fondement du monde, là où il y a de l’amour il y a la paix ». Amma

« Sous prétexte qu’un enfant est trop jeune pour comprendre ce qui se passe autour de lui, ils [les parents] se permettent toutes sortes de paroles, de gestes, de comportements sans se douter que cela agit très défavorablement sur son psychisme. Car l’enfant est très vulnérable, tout s’inscrit en lui, et souvent certains dérèglements qui apparaissent plus tard viennent de scènes ou de conversations auxquelles il a assisté quand il n’était qu’un bébé.

Beaucoup de parents ne sont pas assez attentifs aussi à la façon dont ils parlent à leurs enfants. Ils ne cessent de les traiter d’incapables, de cancres, d’idiots, et les enfants, suggestionnés, hypnotisés, deviennent au bout de quelque temps réellement stupides et incapables. Ces parents ne savent donc pas que la parole est puissante, agissante, et que ce qu’ils disent peut avoir une influence immense sur leurs enfants. […] Pour les faire tenir tranquilles ou les obliger à obéir, pourquoi faut-il qu’ils les menacent du croque-mitaine, du loup, des gendarmes ? Pourquoi faut-il qu’à la moindre bêtise ils les accablent de reproches ou de malédictions ? Ils ne savent pas que toute leur vie ces enfants se sentiront menacés, en danger, et qu’ils deviendront des névrosés ». Omraam Mikhaël Aïvanhov

Les parents doivent donc faire très attention à la puissance de leur parole. La pensée est puissante sur le plan psychique mais la parole est puissante sur le plan physique. En pédagogie, la seule méthode vraiment efficace c’est l’exemple. Montrer concrètement aux enfants ce qu’ils doivent faire.

En tant que parent, vous êtes les éducateurs de vos enfants. Vous êtes leur 1er modèle ! Votre présence, vos mots, vos gestes, vos émotions, vos comportements vont s’imprégner en eux. Les enfants apprennent par l’observation et l’imitation. Vos enfants vous observent et vont vous imiter ! La manière dont vous réagissez, vous gérez vos émotions, votre façon de communiquer avec les autres vont servir de repère à vos enfants. Notre rôle d’accompagnant et d’éducateur est primordial. Notre manière de communiquer avec eux va favoriser leur estime de soi et leur épanouissement. Donc le schéma semble simple : si vous voulez des enfants calmes, soyez calmes. Si vous voulez des enfants polis, soyez polis. Si vous voulez des enfants respectueux, soyez respectueux envers eux…

Cela ne concerne pas uniquement les parents, mais également tout l’entourage de l’enfant. Les paroles blessantes, humiliantes, ou dévalorisantes ont des répercussions négatives sur tous les enfants, qu’elles viennent des parents, des enseignants, des familles, des autres enfants,….

Cela entraîne chez l’enfant une perte de l’estime de soi. La maltraitance verbale peut aggraver l’échec scolaire et être à l’origine d’actes agressifs, de troubles anxieux, ou de dépression.

Les étiquettes

L’étiquette, qu’elle soit négative ou positive, correspond à notre manière de voir l’enfant. Quand nous disons « elle est timide », « il est paresseux », « c’est l’intello de la famille« …nous lui donnons un rôle dont il aura du mal à se détacher ! Nous savons que les étiquettes enferment l’enfant, par exemple quand il entend « elle n’arrivera à rien », « il n’est pas assez intelligent », « il est nul »,… Les enfants inhibent tout leur potentiel car ils croient les adultes ! Et ils ne s’autorisent plus à être autrement.

Voici un tableau qui vous aide à comprendre les besoins qui se cachent derrière les étiquettes (extrait du livre « Responsabiliser son enfant » de Germain et Martin Duclos)

Etiquettes Besoins
Anxieux Besoin de sécurité
Dépendant Besoin de développer son autonomie
Impulsif Besoin d’apprendre à apprivoiser ses émotions
Indiscipliné Besoin de comprendre l’intérêt des règles
Inhibé Besoin de s’exprimer
Rejeté Besoin d’apprendre des habiletés sociales
Paresseux Besoin de projets motivants

Quand nous nous adressons aux enfants, nous devons bien choisir nos mots. Nos mots transmettent notre vision du monde, nos états émotionnels…Ils ont un grand pouvoir sur l’enfant ! Les mots peuvent soutenir, encourager, consoler ou bien menacer, juger, décourager,…Observons les mots que nous utilisons et pour que nos enfants coopèrent, il est important d’établir une communication respectueuse.

Nous sommes adultes, nous sommes responsables de ce que nous transmettons à nos enfants. Nous avons le devoir de leur transmettre la beauté de la vie, le goût des relations, de l’entraide et la solidarité, nous devons leur transmettre des valeurs positives.

Mettez de l’amour dans vos mots ❤

Prenez soin de vous et de vos enfants !

Corinne

Sources :

  • Omraamm Mikhaël Aïvanhov, Extrait du livre « Une éducation qui commence avant la naissance ».
  • Gueguen, C. (2015). Pour une enfance heureuse : repenser l’éducation à la lumière des dernières découvertes sur le cerveau. Edition Pocket.
  • Les mots blessants et destructeur à éviter dans l’éducation des enfants (site : apprendre à éduquer)
  • Fiches outils du parent bienveillant de Camille & Olivier du blog « Les Supers Parents.com »

Photo : Pixabay

Voici une magnifique vidéo : le bain de Sonia https://www.youtube.com/watch?v=BpAjuWoD55k

Vidéo : les 4 accords Toltèques racontés aux enfants : https://www.youtube.com/watch?v=9AmEbXcbPGE


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s