Comment se libérer de ses boulets vibratoires ? 2 façons : consciente et inconsciente

Article 1 / 2

Nous avions vu dans les articles concernant « Les boulets vibratoires et les Ballons d’Amour », qu’il est important d’être conscient des boulets qui freinent notre évolution.

Ces boulets vibratoires, ce sont toutes nos programmations et nos conditionnements qui forment nos croyances limitantes et qui alimentent nos peurs et nos doutes.  Ils sont à la base de nos comportements (si vous voulez en savoir plus sur les croyances limitantes, vous pouvez lire l’article sur le sujet).

Nous avions vu également, que ces boulets vibratoires agissent à notre insu. En effet, nous subissons nos émotions, nous revivons des situations qui nous font souffrir, nous répétons des comportements sans savoir pourquoi et nous repassons en boucle nos croyances limitantes dont nous avons oublié l’origine…mais comment faire pour se sortir de tout cela ?

J’ai observé, que dans la vie, même si nous ne travaillons pas consciemment sur nous-même, la planète Terre étant une école, nous finissons toujours par travailler sur nos difficultés un jour ou l’autre. Cela signifie, qu’avec le temps, nous pouvons perdre quelques boulets naturellement. C’est bon à savoir, n’est-ce pas ? Nous évoluons toujours !

A ma connaissance, il existe donc 2 façons de détacher ses boulets :

  • De façon inconsciente, avec le temps et les événements de la vie, nous lâchons des boulets naturellement. La vie nous met face à des situations ou des maladies qui viennent casser nos croyances en provoquant une rupture.
  • De façon consciente, en réalisant un travail sur soi.

Pour illustrer ces 2 façons, prenons l’exemple d’une personne qui est sous l’emprise de drogues depuis des années (boulet « dépendance affective »), celle-ci doit apprendre à s’en passer (une de ses missions de Vie) :

  • Cas n° 1 (façon inconsciente) : elle n’y arrive pas et ne veut pas se faire aider. Elle reste dans ses schémas destructeurs et répétitifs.

Un jour, cette personne se fera arrêter pour détention et prise de drogue. Elle ira devant la justice et se retrouvera face à une situation où elle sera « obligée » de ne plus prendre de drogues sous peine de poursuites judiciaires et d’emprisonnement. Cette personne prendra conscience qu’elle doit arrêter la prise de substances pour ne pas avoir d’ennuis avec la justice. Elle décidera de ne plus être dépendante de drogues (avec ou sans aide).

Dans un autre cas, elle ne voudra toujours pas arrêter. La Vie la mettra de nouveau face à un évènement plus percutant, comme l’emprisonnement, où elle se retrouvera une fois de plus dans « l’obligation » de ne plus prendre de drogues.

  • Cas n° 2 (façon consciente) : elle décide de suivre une thérapie. Elle souhaite aller mieux et avoir une vie plus épanouissante.

Cette personne voudra vraiment arrêter de prendre des drogues. Elle décidera de se faire aider, de faire une cure de désintoxication et de se faire accompagner psychologiquement  sur plusieurs années afin de comprendre l’origine de sa dépendance, son besoin de combler un manque d’amour et apprendre à s’aimer.

Dans les 2 cas, la personne arrêtera la prise de drogues, car c’est une décision de son Âme avant son incarnation. Dans le cas n° 1, la Vie forcera cette personne à arrêter, dans le cas n° 2, elle arrêtera consciemment.

Ceci est un exemple très simplifié, mais d’après ce que j’ai compris, à travers mes expériences personnelles et professionnelles, selon nos choix d’incarnation, nous décidons de travailler certaines « vertus », c’est-à-dire, des qualités, des compétences ou des valeurs. Pour cela, tout au long de notre vie, nous sommes confrontés à des situations, des épreuves, qui vont nous faire grandir et travailler sur nous-même (consciemment ou inconsciemment) afin d’arriver à notre objectif d’Âme.

Sur Terre nous avons notre libre-arbitre et nous sommes libres de choisir notre façon de vivre et notre manière d’affronter les différentes épreuves que nous rencontrons (et que nous avons choisi  pour notre évolution !). Cela peut prendre plusieurs années, voire une vie entière, mais nous arriverons toujours à notre objectif d’Âme.

Être conscients que nous avons des boulets vibratoires est une 1ère étape.

Et ensuite, que fait-on ?

Nous verrons dans l’article 2 les différentes thérapies possibles qui peuvent aider à détacher nos boulets.

Prenez soin de vous,

Corinne

Sources : synthèse de réflexions personnelles et professionnelles

Photo : Pixabay


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s