Expérience de transe chamanique

Bonjour Chers Apprentis,

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’une expérience qui m’a libéré d’une souffrance que je portais depuis que j’étais jeune.

J’ai commencé à m’intéresser au chamanisme à l’âge de 21 ans, en 2001, suite à un voyage au Canada. Il marqua le début de mon voyage intérieur.

Par la suite, je me suis documentée sur cette pratique qui me fascinait. Quelques années plus tard, j’ai eu l’occasion de réaliser une transe lors d’un travail thérapeutique de groupe. Une véritable libération intérieure…Voici ce que j’ai vécu :

J’entends le son du tambour, immédiatement mon corps vibre. Les battements de mon cœur se mêlent aux battements du tambour et une sensation de bien-être envahi tout mon corps. J’ai l’impression de glisser sur un chemin tracé par le son.

J’ai l’impression de partir hors de mon corps, je reviens souvent à moi, je résiste. Impossible d’aller plus loin, mon corps tremble, mes jambes ont peur. Une part de moi veut fuir. J’attends le moment où je rentrerai dans le Cercle, l’espace qui me fera entrer en moi-même.

Puis, vint mon tour. Je me mets en marche, une sérénité m’envahit. J’entre dans le Cercle, j’ai l’impression qu’il se referme derrière moi, je marche vers la petite bougie posée au sol, hypnotisée, il n’y a que le son du tambour et moi. Les autres membres du groupe ont disparu.

Je m’assois, même si je veux rester debout, mes jambes ne me portent plus. Assise en tailleur en face de cette lumière, je ferme les yeux, je me sens bien, en harmonie avec moi-même. C’est la première fois que je ressens un tel bien-être intérieur.

Ma tête se met à danser, libre, elle se balance, elle entraîne mon corps, de gauche à droite, en tournant, de haut en bas. Mon corps se dandine comme un serpent. Mes paupières s’agitent, mon cœur s’emballe. Puis j’ouvre les yeux, mon regard a totalement changé, plus fin, allongé, strié, un peu flou. Ce regard voit des tourbillons, des points de lumières et un endroit sombre, effrayant, juste derrière ces lumières. Je perçois, je sens autrement.

Je baisse ma tête, des sons commencent à sortir de ma bouche, incontrôlable, ils sont emportés par ma langue qui les éjectent à une vitesse incroyable. J’ai l’impression que je coule dans les profondeurs d’un océan. Je me laisse aller, je tombe en arrière, je ne retiens rien.

Et soudain, je sens des bras me retenir, mais je ne veux pas. J’entends Françoise dire mon prénom plusieurs fois : Corinne…Impossible de revenir, je m’échappe, je roule au sol, je crie, je hurle des sons aigües venant du plus profond de mon ventre. Je suis au sol, je rampe, je m’accroche, il faut que j’attrape quelque chose, on me retient mais je continue, je me traîne, mes forces commencent à lâcher, je ne peux plus avancer.

Je sens une main dans mon dos. Je suis là, je suis revenu. Je sens la présence de Christopher qui frotte mes bras, mes jambes et met une main sur ma tête. J’ai du mal à reprendre ma respiration. J’ai l’impression d’avoir un goût de vomi dans ma bouche. Je me calme, je respire mieux.

Consciente de tout ce qui s’est passé, même si je n’ai pas tout compris sur le moment…Je venais de revivre ma noyade. J’avais 8 ans.

Le Cercle, le 15 Mai 2006.

A Christopher et Françoise, 2 thérapeutes extraordinaires qui ont pansé mes blessures et soulagé mon esprit.

Prenez soin de vous,

Corinne

Source photo : Pixabay


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s